Rechercher dans ce blog

mardi 16 octobre 2012

Ayrault: "Je ne suis pas Premier ministre par hasard" (AP)

Associated Press  le 16-10-2012 à 16h10 - Mis à jour à 16h20

PARIS (Sipa) — Attaqué par l'opposition sur les couacs à répétition survenus au sein de son équipe, Jean-Marc Ayrault a affirmé mardi devant la représentation nationale qu'il n'était "pas Premier ministre par hasard" et qu'il n'avait "pas d'autre mission" que d'assurer le redressement de la France, une tâche qu'il a qualifiée de "considérable".


 "Je ne suis pas Premier ministre par hasard, je suis Premier ministre parce que j'ai la confiance du président de la République et de la majorité", a-t-il martelé au cours d'une séance houleuse de questions aux gouvernement à l'Assemblée.



Non, Monsieur Ayrault n'est pas à Matignon par hasard : les commanditaires anglo-saxons savent qu'ils peuvent compter sur lui et sur son équipe pour continuer le travail si bien commencé par le troupeau précédent. Ce qu'il y a de bien dans le système français d'instruction "haut de gamme", c'est qu'avec le nombre de cerveaux formatés qui en sortent chaque année il est toujours possible de monter un commando-bis aussi performant dans le "bon" sens que les pingouins sortants. C'est comme dans la dissuasion sous-marine : l'équipe bleue, l'équipe rouge, ainsi nommées par commodité et non pour une façon différente de voir les choses.

Habitants de l'Hexagone (ne disons plus français, c'est dépassé), soyons heureux de cet avenir béat (ou béant ?) qui s'ouvre devant nous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire