Rechercher dans ce blog

jeudi 9 août 2012

Les expulsions de Roms continuent, colère des associations (Reuters)

 Reuters le 09-08-2012 à 12h01 - Mis à jour à 13h15

PARIS (Reuters) - Les pouvoirs publics français poursuivent les démantèlements de camps de Roms et leur expulsion, dénoncés par des associations, tout en soulignant leur volonté de concertation dans ce dossier sensible qui a marqué la présidence de Nicolas Sarkozy.
Un camp de quelque 200 Roms, dont une soixantaine d'enfants, a été démantelé par les forces de l'ordre jeudi à Hellemmes, près de Lille. Leur évacuation était demandée par un collectif d'habitants du quartier concerné, qui se plaignaient des désagréments liés à cette cohabitation.
Le préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, Dominique Bur, avait annoncé il y a quelques semaines son intention de faire évacuer ce camp situé en face de l'Ecole d'architecture.
Le père Arthur, un prêtre qui a pris la défense des Roms, s'est alarmé jeudi d'"une atteinte aux droits fondamentaux des hommes". "Que vont devenir ces familles ?", a-t-il demandé en assistant à l'opération.
Des associations, dont "Atelier solidaire" qui a relaté jeudi matin l'évacuation sur Twitter, s'inquiètent de l'absence d'alternative pour les Roms, dont le nombre est estimé entre 15.000 et 20.000 en France.

L'article complet est ici.


Il reste une solution. Expulser le ministre. Il sera sûrement très bien reçu en Roumanie ou Bulgarie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire