Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 3 août 2012

De l'olympisme façon Coubertin à la sécurité contre tous

Le prétexte des "Jeux" évanoui, les "mesures de sécurité" seront-elles toutes enlevées à Londres ? Rappelons que le plan Vigipirate, élaboré début 1991 en France, est pratiquement en alerte rouge sans discontinuer depuis mars 2004. Ce qui pouvait paraître transitoire et répondant à une vraie situation de risque, est devenu permanent, banal, quasi intégré par la population en général.

Pourtant, le risque, ce sont ces bandes armées d’armes de guerre qui le suscitent. Qui ne tremble pas, quand il en croise ? Les "balles perdues", les "bavures", les "effets collatéraux", chacun a appris à jauger ces expressions pas innocentes. Certains, cependant, ne mesurent pas combien cela est malsain et révélateur de la mentalité de ceux qui commandent, tout là-haut.



Quant à "l’esprit olympique", tous ceux qui ont réfléchi un peu savent combien lui aussi est pervers dès la "re"fondation de cette institution vénale, tentaculaire et arbitraire. Le film "les chariots de feu" en donne (involontairement ?) un aperçu, quand les dates des compétitions sont manipulées pour favoriser un favori, et que l’un des "pontes", à la question "mais que dira le comité olympique ?", répond tout de go "le comité olympique, c’est nous". L’aveu d’un droit régalien est jeté là, comme un gant lancé en défi.

La dictature est mondiale, car ce qui est vrai pour "le sport" est vrai pour tout le reste. Il s’agit de réunir en petit comité le plus de pouvoir possible, donc le plus d’argent possible, donc le plus de pouvoir possible... Le reste ne compte pas. Nous sommes pressurisés par des infirmes, des personnages chez qui cette recherche effrénée tente de compenser une absence totale de sympathie pour les autres humains, pour les animaux, pour la planète.

Homo sapiens sapiens est un raté de l’évolution, notre brave boule bleue va sûrement corriger bientôt l’erreur.

1 commentaire:

  1. En réalité la sécurité n'est pas au point aux JO. Le CIO s'est déculotté devant la saoudienne voilée. In tolérable entaille à l'esprit olympique de Coubertin en introduisant la notion de religion dans une enceinte olympique. A quand la croix dans les stades et les prières collectives avant de commencer une épreuve, je suis révulsé et ne regarde plus cette mascarade.

    RépondreSupprimer