Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 31 mars 2012

Monsieur Hollande, la Gauche doit gagner. Lettre pour désistement en faveur de JL Mélenchon

rue de Solférino - photo personnelle
Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche sont en pleine ascension dans l'opinion. François Hollande, sensé être le candidat d'une autre composante de la gauche, semble marquer le pas. C'est pourquoi je me suis permis une initiative tout-à-fait personnelle.

J'ai envoyé à François Hollande une lettre ouverte, lui conseillant de se retirer et de se désister dès maintenant, tout de suite, en faveur de Jean-Luc Mélenchon afin qu'au bout du compte, ce soit la gauche qui gagne cette élection si importante pour notre sort, et peut-être même pour celui de l'Europe tout entière. Afin que cette initiative se fasse en pleine clarté, j'ai envoyé copie de cette lettre ouverte à un certain nombre de journaux parisiens et de province. Il fallait, à mon sens, que cela fût fait. Les lettres sont parties.

Ceci est une lettre ouverte, dont des copies ont été adressées à un certain nombre de journaux nationaux et provinciaux

Monsieur François Hollande
Aux bons soins du Parti Socialiste
10, rue Solférino
75007 PARIS



A Monsieur François Hollande, candidat à la présidence de la république (lettre ouverte)

Monsieur le député,

Maintenant que la campagne pour l'accession à la présidence de la république est engagée, une dynamique claire se dessine. Le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a de plus en plus de succès, ses thèses et son programme sont particulièrement appréciés. Il a donné une dimension résolument socialiste, au sens vrai du terme, à tout son argumentaire visant à lancer une nouvelle donne à notre pays.

En face, vos reculades sur les options prises, entérinées par le vote des militants, donnent à votre campagne une image d'abandon complet aux thèses du capitalisme, sans retenue ni réticences. C'est au point que vous avez fait le voyage de Londres pour confirmer ce parti pris. Votre projet, s'il a été socialiste au moins en partie au départ, ne l'est manifestement plus du tout. Il est entièrement dicté par ceux que vous devriez courageusement combattre. La France ne veut pas d'un Papandreou.

Je ne sais pas quels sont les chiffres non manipulés des sondages. Je sais en revanche que la position du Front de Gauche est nettement appréciée par des citoyens de plus en plus nombreux.

Les remplissages de salles que l'on constate chez vos militants sont honnêtes. Ils ne constituent cependant pas des scores exceptionnels. Pourtant, il est vraisemblable que les fonds dont vous disposez soient un rien plus importants que ceux de votre adversaire. Les causes de ses succès sont donc ailleurs.

Face à vous restent trois représentants de ce qu'on appelle habituellement "la droite". Il est vraisemblable que le candidat sortant se taille la part du lion dans le partage des voix. Vu la dynamique qui se développe largement autour de Jean-Luc Mélenchon, il serait certainement souhaitable que vous vous désistiez dès maintenant pour lui, afin d'assurer la victoire de la gauche : après tout, c'est bien ce que vous souhaitez !

Je fais appel à votre sens civique pour que vous examiniez favorablement cette proposition, émanant d'un non-encarté qui peut se permettre un peu de recul face aux stratégies d'appareils.

Salutations respectueuses

Voilà. Si F. Hollande a le réflexe républicain, et préfère privilégier le Peuple  à la promotion de son propre Parti et peut-être aussi à sa  propre carrière, il se peut qu'il donne une suite favorable à cette suggestion. Espérons-le, et restons vigilants.

24 commentaires:

  1. Joli pied de nez au candidat d'un parti dont le but n'est malheureusement pas de faire gagner la gauche, mais bien de retrouver les ors de la république tant attendus...
    Mais vous avez senti vous-même que les électeurs du PS n'attendent pas le désistement de leur candidat pour porter massivement leurs suffrages au candidat du Front de Gauche!

    RépondreSupprimer
  2. excellente initiative, je relais partout vers où je peux, mails, et reproduction sur mon blog

    RépondreSupprimer
  3. je viens de publier en lien sur le blog de méluche…… attend des visiteurs

    RépondreSupprimer
  4. Merci Annie : pas pour moi, pour tous. Il faut que cesse la DICTATURE de l'Argent, de ce truc stupide qui rend les gens les plus intelligents encore plus stupides.

    Rappel : dans sa nature de base, la monnaie n'est qu'un moyen pour échanger denrées, services et autres occupations communes sur une base équitable et pérenne. Comme on en est loin désormais, en raison de quelques pervers imbéciles, pour qui TOUT est moyen de s'enrichir.

    Retrouver la Sagesse ! Retrouver la sagesse !

    RépondreSupprimer
  5. j'ai aussi envoyé un mail au webmestre du place au peuple 2012 (lien de mon blog, parce qu'ils ont déjà publié des articles de moi sur le site)

    RépondreSupprimer
  6. J'y ai pensé mais tu as été plus rapide que moi pour la rédiger et l'envoyer ;)

    RépondreSupprimer
  7. Je suppose que tu n'es pas le seul, ô "anonyme", à y avoir pensé sans l'avoir fait. Au fait on peut continuer à l'abreuver de tels courriers le Monsieur Solférino...
    Et à à faire circuler la si belle lettre de Bab un peu partout...

    RépondreSupprimer
  8. cher ami,

    le désistement pour le mieux placé se fait le soir du premier tour. Tradition républicaine.

    Donc attendez le soir du premier tour pour que M. Hollande se désiste en faveur du candidat de gauche qui arrivera premier, i.e. Jean-Luc Mélenchon. N'allez pas plus vite que la musique.

    Amitiés, Alberto

    RépondreSupprimer
  9. "se désister dès maintenant" ? Mais ce serait d'une lâcheté épouvantable ! Ca ne vous gêne pas, vous ?

    RépondreSupprimer
  10. Aux deux derniers anonymes (merci)
    Afin que le programme de gauche, qu'une vraie nouvelle donne soient mis en place, c'est la dynamique la meilleure et la plus prometteuse qui doit être mise en avant. Il faut dépasser les notions d'appareils et de carrières, pour que les représentants du peuple soient uniquement à son service.

    La lâcheté dénoncée par le dernier, c'est justement de vouloir préserver les prébendes liées aux belles places. Au risque que cela se retourne contre les citoyens, comme actuellement.

    RépondreSupprimer
  11. Cher Bab,

    Votre demande de désistement en faveur de mon ancien camarade Jean-Luc Mélenchon a quelque peu désorienté mon entourage dont vous imaginez l'impatience à bénéficier des avantages ministériels. J'aurais aimé moi-même profiter, après tous les efforts, tous les sacrifices d'une vie consacrée au bonheur de mes concitoyens, du pouvoir qui m'était promis.
    Cependant, je constate jour après jour, dans mes meetings et les messages que je reçois, la désaffection que le peuple français me porte à seulement trois semaines du scrutin présidentiel. Il semble que le programme du Front de Gauche gagne en popularité ce que je perds en soutiens de mes amis. Je vous accorde que ma stratégie, destinée à préserver les intérêts de la City, de Goldman Sachs, de feu Lehman Brothers, de Rotschild et Publicis, a été découverte et ne peut par conséquent aboutir. Par ailleurs, mon tempérament conciliant et changeant n'aurait pas tenu trois minutes face à un Sarkozy monté sur talonnettes.
    C'est pourquoi j'ai décidé d'accéder à vos souhaits, et vous offre ma reddition sans conditions, avec la certitude d’œuvrer pour l'intérêt général. Je retire immédiatement ma candidature et appelle tous les veaux qui s'apprêtaient à voter pour moi à reporter leur suffrage vers le Front de Gauche. Bravo, et bonne chance dans vos projets de 6ème République! F. Hollande.

    RépondreSupprimer
  12. Cher Monsieur Hollande, j'apprécie à sa juste valeur l'humour que vous avez su déployer pour la rédaction de cette réponse, et je vous remercie particulièrement.

    Sans rancune ?

    RépondreSupprimer
  13. un des notres se devait d'avoir ce genre d'intervention. D'après le mail tu sais des choses.

    RépondreSupprimer
  14. "D'après le mail tu sais des choses. "

    Que pourrais-tu vouloir dire, Annie ?

    RépondreSupprimer
  15. Ce qu'il faut bien se dire, et se répéter, c'est que là, il ne s'agit pas de Mélenchon ou n'importe qui d'autre, mais comme je l'ai signalé dans le titre même du blog, le Peuple qui doit gagner. Et pour qu'il gagne, seul le programme du Front de Gauche est susceptible d'y parvenir. On notera incidemment que le candidat sortant, par paresse ou par perplexité, n'en a proposé aucun vraiment.

    RépondreSupprimer
  16. Effectivement une belle initiative que bien évidemment aucun merdia n'a repris. Malheureusement, il me semble que le but de ce monsieurs n'ayant rien a voir avec un objectif de gauche, celui-ci ne tienne pas compte de cette superbe proposition, d'autant plus que le panache ne fait pas non plus partie de sa panoplie.

    Une version imprimable de ce document (format A5 tant qu'à faire) ne pourrait elle pas être disponible au téléchargement afin de pouvoir l'apposer sur tous ces murs dégoulinants de colle que le parti de monsieur H achète a grand frais ?

    RépondreSupprimer
  17. Le texte tient sur un format A4.

    Quant aux médias, les principaux quotidiens en reçoivent une copie papier ce matin, justement (week-end oblige).

    RépondreSupprimer
  18. Le gag de la "lettre de reddition" signée "Hollande" d'hier me restera le plus beau poisson d'avril de l'année, voire de bien des années !

    RépondreSupprimer
  19. A Bab : j'ai relayé la lettre sur http://imaginairelibre.org .

    A François Hollande : à votre réponse, je me suis permis de préciser votre flagrante arrière pensée.

    RépondreSupprimer
  20. @ François Hollande et ses amis
    Votre réponse était bien entendu bien née pour un premier jour d'avril. Avez-vous bien pris en compte le fait que ma lettre, elle, ne l'était pas (datée du 31 mars) ?

    C'est très sérieusement qu'il faut envisager que Hollande, exactement au mêm titre que les Bayrou, Le Pen, Sarkozy, ne peut qu'occasionner que souffrances et désespérance pour rien au peuple français. La dette à laquelle les banquiers veulent l'assujettir, il ne la doit pas. Il ne s'agit là que d'un vol rendu légal par des représentants dits "du Peuple", qui ne représentent plus guère que les lobbies ayant pignon sur rue au palais Bourbon et au Luxembourg. Ceux-ci, telles la puissante IUMM, la FNSEA des grands céréaliers, et bien d'autres, soutiennent les Grands Partis de Gouvernement, comme aux États-Unis.

    Tout, oui, tout cela doit changer. Et le seul qui ait à la fois la poigne et une certaine implantation hexagonale, sans parler de son soutien populaire, c'est bien entendu Mélenchon. Comme Mac Mahon, devant le peuple, Hollande devra se soumettre, ou se démettre.

    RépondreSupprimer
  21. C'était une bonne initiative , car ca va être comme en 1969 , avec Pompidou et Poher . A noter qu'à l'époque ,Les communistes, qui avaient présenté Jacques Duclos, ne choisissérent pas entre « bonnet blanc et blanc bonnet »

    RépondreSupprimer
  22. Pendant que j'y pense. François Hollande m'a répondu, une quinzaine plus tard environ. On le comprend, à l'époque il devait être fort occupé.

    RépondreSupprimer