Rechercher dans ce blog

mardi 31 juillet 2012

Les Etats-Unis critiquent les lois contre la burqa en France et en Belgique (AFP)


Washington a dénoncé lundi une poussée de l'antisémitisme et de l'hostilité à l'égard des musulmans en Europe, critiquant les lois contre la burqa en France et en Belgique, dans un panorama mondial des libertés religieuses qui fustige aussi l'Egypte et la Chine.
Commentant ce rapport produit par son ministère pour 2011, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a jugé que "le monde faisait marche arrière" dans la protection de la liberté religieuse, "ce droit humain si caractéristique de sociétés stables, sûres et en paix".


Washington se rend-il compte que la liberté des religions s'oppose trop souvent à la liberté des personnes ? De même que la liberté de la presse est souvent en contradiction avec la liberté des journalistes, et la liberté de la concurrence avec la liberté des citoyens.

La tête des USA, et en particulier Hillary Clinton, mais aussi la tête de l'Europe, ne se préoccupent de la liberté que quand cela arrange leurs affaires et celles de leurs "sponsors". Bien d'autres pays ne sont pas plus démocratiques, mais au moins eux n'ont pas l'indécence de prétendre donner des leçons.

C'est Danièle Mitterrand, interviewée à la fin de sa vie par Hernando CALVO OSPINA, qui affirmait :
Je ne crois pas que dans aucun des pays qui se disent démocratiques, ceux-là qui croient avoir le droit d’imposer « leur » démocratie aux pays pauvres, il existe la démocratie, à commencer par les États-Unis et la France.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire