Rechercher dans ce blog

mardi 11 septembre 2012

PSA: un plan social "malheureusement pas contestable", selon le rapport Sartorius (A.P.)

Associated Press  le 11-09-2012 à 11h01

(extrait)

"En revanche", poursuit le rapport, "la direction de PSA évacue rapidement la possibilité d'arrêter son usine de Madrid, qui souffre pourtant de nombreux défauts (usine ancienne, de faible capacité, en ville, éloignée de ses fournisseurs) et dans laquelle elle a engagé des investissements en vue d'y produire un nouveau modèle, la E3".




Décidément, PSA est difficilement défendable. Pour des raisons manifestement idéologiques et/ou politiques, la direction préfère démanteler une usine pleinement opérationnelle, mais française, plutôt que de se défaire d'un atelier malcommode et plutôt obsolète, mais situé à l'étranger. Quand on sait l'incidence qu'a la main-d'œuvre dans la production, on ne peut être que perplexe.

Quand il s'agit de bénéficier des largesses de l'État, PSA se souvient soudain qu'il est français: bizarre ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire