Rechercher dans ce blog

jeudi 31 mai 2012

Police: réactions syndicales positives après les nouvelles nominations

Associated Press  le 30-05-2012 à 17h02 - Mis à jour à 18h21

PARIS (AP) — Les syndicats policiers ont relativement bien accueilli mercredi l'annonce des nominations à la tête de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), de la Direction générale de la police nationale et de la préfecture de police de Paris.
Trois hauts fonctionnaires considérés comme proches de l'ancien président Nicolas Sarkozy ont été remplacés mercredi en conseil des ministres. Bernard Boucault devient préfet de police de Paris en remplacement de Michel Gaudin, nommé conseiller d'Etat en service extraordinaire, Claude Baland prend la Direction générale de la police nationale (DGPN) à la place de Frédéric Péchenard, nommé Délégué interministériel à la sécurité routière et Patrick Calvar succède comme Directeur central du renseignement intérieur (DCRI) à Bernard Squarcini, nommé préfet hors cadre sans nouvelle affectation.

On pourra lire ici la totalité de la dépêche



Premier constat. Le syndicat majoritaire Unité Police SGP-FO (tendance plutôt à gauche) est nettement plus euphorique à cette annonce que les syndicats davantage favorables à l'UMP (Alliance Police Nationale et Synergie Officiers), dont les réactions sont mieux mises en valeur dans la dépêche.

Second constat, sauf erreur de ma part, il s'agirait bien de mises au placard. Ce constat est bien entendu parfaitement subjectif.

Troisième constat, pour le moment il semble que les médias (et les agences de presse en sont devenus les piliers tant les journalistes (sic) se contentent le plus souvent de les paraphraser) continuent à rouler à fond pour les mêmes critères qu'avant le changement de président.

Il y aura des grincements de dents ? C'est possible.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire