Rechercher dans ce blog

mardi 8 mai 2012

Italie: la débâcle de la droite de Berlusconi aux municipales marque la fin d'une époque

AFP  le 08-05-2012 à 14h49

Débâcle de la droite de Silvio Berlusconi, abstentionnisme et montée en force du mouvement populiste du comique Beppe Grillo: les Italiens ont exprimé à leur façon malaise social et ras-le-bol face aux partis traditionnels lors des municipales partielles de dimanche et lundi.
"Cet effondrement représente la fin d'une époque durant laquelle la droite avait Berlusconi pour chef et réussissait d'une manière ou d'une autre à remporter les élections en imposant sa vision du monde", résume le sociologue Antimo Farro dans un entretien avec l'AFP.

Les résultats encore provisoires du premier tour sont sans appel: le Peuple de la Liberté (PDL) du Cavaliere, en déroute, se retrouve exclu du second tour des 20 et 21 mai dans plusieurs villes, à commencer par la plus grande en jeu dans ce scrutin, Palerme, où deux candidats de gauche sont arrivés en tête.

Retrouvez ici la suite de la dépêche


La page tourne en Europe. L'an prochain, l'Allemagne à son tour se dote d'un nouveau Bundestag. Au vu des différents résultats au Bundesrat où elle a perdu beaucoup de sièges, la coalition d'Angela Merkel pourrait bien cette fois être battue par un sang nouveau. De pays en pays, le consensus néolibéral pourrait bien être battu en brèche à Bruxelles. Tant mieux pour les Européens. Tant pis pour Canary Wharf et pour la City.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire