Rechercher dans ce blog

vendredi 4 mai 2018

Les tarés à évincer



Quelques humains sont en train de tuer la Terre et ses habitants. Sont -ils nombreux ? Pas même un sur dix millions, et de loin. Seule difficulté : ils ont réussi, par une grande perversité, à occuper les rares vrais postes de commande. Après, par cascade, par intérêt personnel, par peur, d'autres bien plus nombreux suivent et appliquent ce que leur ordonnent ceux du "sommet". Sans doute même n'ont-ils pas vraiment conscience de la malignité de ce qu'on leur fait accomplir.

Qui peut donc bien transformer en marionnettes tout et tous ? Réfléchissons.

On a un peu tendance à les oublier : sont en bonne place les grandes familles, régnantes ou pas, qui tinrent ou tiennent toujours les trônes. Ce sont les Hanovre-Windsor, les Bourbon, sans doute les Vasa, à une échelle moindre les Grimaldi... peu de noms en fait, mais qui continuent à peser lourd.

Au même niveau s'immiscent les Banquiers, ceux qui font de l'argent avec rien, sans doute plus puissants encore. Ils perpétuent la tradition des banquiers "lombards", qui depuis le XIIe siècle se sont fait une réputation plus que sulfureuse. Il a été souvent noté que, prêteurs aux rois, ils leur imposaient leurs vues, et de fructueuses autorisations pour des méthodes d'enrichissement encore plus sordides. A leur décharge, il faut bien avouer que certains de ces souverains, tel Philippe IV "le Bel", ne se gênaient pas pour rogner les pièces, afin d'en frapper plus avec la même quantité d'or.



Qu'allons-nous faire ?



.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire