Rechercher dans ce blog

mercredi 9 décembre 2015

Les suspects - n'y a-t-il pas confusion ?

Le Pouvoir en place, de plus en plus, a tendance à considérer tous « ses administrés », comme de potentiels suspects. D'où cette chasse incessante à l'opinion exprimée, rédigée, ou même seulement reconstituée par des faisceaux de mots-clefs censés révéler telle pensée.

Tous suspects ? En grande priorité, et très logiquement, il faut se pencher sur tous ceux qui se sont arrangés pour avoir un coin, grand ou petit, de pouvoir.

Pourquoi ce besoin de supériorité SUR d'autres ?

- - - - - - - - Par le statut d'enseignant, qui apporte le moyen de façonner d'autres personnes, d'en extirper ce que SOI-MÊME l'on considère comme MAL parce que précisément on a soi-même été formaté ainsi

- - - - - - - - Par le biais de l'argent , que l'on distribue, que l'on rémunère, que l'on place, que l'on traque : le banquier par ses manœuvres en arrive à orienter la vie même non seulement de ceux qui viennent le solliciter, mais de leurs enfants, liés par des dettes parfois contractées avant leur naissance.

- - - - - - - - Via des créations d'associations, de cercles de pensée, de sectes diverses, de cellules politiques, dont on accapare soigneusement la primauté seul, ou à plusieurs « complices ».

- - - - - - - - En se présentant à la charge de juristes, censés décider en interprétant des textes, du sort d'autres personnes. Là aussi une décision peut décider du sort de plusieurs générations de personnes.

- - - - - - - - En invitant "les électeurs" à confier leur sort pour un temps déterminé, à VOS choix, qui sont personnels en vertu de l'article 27 de la Constitution de la 5e République.

- - - - - - - - En suivant de longues études souvent très dirigistes, permettant ensuite de diriger à son tour, sans en connaître matériellement les tâches, nombres de personnes qui améliorent le sort de tous les autres (transport, énergie, santé…), aussi bien dans les hautes sphères des ministères, qu'à la tête de grandes entreprises publiques.

Tous ces canaux souvent s'entrecroisent, par copinage, par "esprit de corps" entre ceux qui ont suivi les mêmes études, et au gré des circonstances, casent untel et untel en espérant bien un retour d'ascenseur plus tard.

C'est pourquoi ce sont TOUS CEUX-LÀ qui d'office sont suspects. Tous. Ce sont également ceux qui, par jalousie de leur statut "supérieur" (dans leur esprit), suspectent tous les autres.

L'analyse marxiste trouve là son grand clivage, entre la classe dominante, et la classe dominée. La chose est d'autant plus traîtresse, que certains parmi les dominés, parce qu'ils ont une parcelle de pouvoir octroyée par ceux du dessus, s'imaginent vraiment y être conviés. Ils sont seulement trompés, malgré souvent une grande intelligence, parce qu'il leur est caché l'ensemble du Système, dont ils ne peuvent voir qu'une partie.

Oui, oui, la Grande Magouille du "Haut" est le panier de crabes des suspects, panier qu'un jour, par bribes ou d'un seul coup, il faudra vider.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire