Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 20 mai 2012

Législatives - Parti pris

Le parti sérieux (et même sérieusement grave) ne joue que le rôle de rabatteur de la droite. S’il avait la majorité absolue à l’assemblée, comme il en a la prétention, ce ne serait que la continuité du programme de droite, en plus honteux, en moins assumé, en moins décontracté.

Que personne ne se fasse d’illusion : le programme de ce parti (parti pour mal faire) n’est que celui de Bruxelles, contre lequel il n’a pas voté. Il n’est que celui de Francfort, qu’il fait mine de défier. Il n’est que celui de Londres, où l’élu de dimanche dernier est allé se faire adouber avant même de briguer les voix des électeurs.

Citoyens, vous savez ce que vous avez à faire.







4 commentaires:

  1. Et s'il y a un seuxième tour opposant le parti socialiste de droite à un autre parti de droite. Choisissez le second. Si les hollandais n'ont pas la majorité absolue ils devront composer avec la vraie gauche. Donc pour voter a gauche, votez à droite !

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que le Front de gauche aura un groupe puissant et incontournable...

    RépondreSupprimer
  3. Je l'espère également, DPP. Mais j'ai l'impression déjà d'une sorte de défection de la part d'un parti, à la recherche de sièges peut-être ?

    RépondreSupprimer
  4. J'étais avant hier parmi les 41 personnes de la pseudo "Assemblée Populaire" (2° mouture)locale, à Saint-Nazaire, du Front de Gauche. Nous étions plus de 400 pour la 1°, qui était il est vrai astucieusement couplée avec le film "Les nouveaux chiens de garde".
    Avant-hier, c'était plutôt une réunion traditionnelle PCF pour les législatives : ici, candidat et suppléante du F de G sont tous deux du PC. Qui avait rameuté ses anciens (le plus jeune de la réunion était peut-être le candidat lui-même, d'environ 45 ans!). Plus quelques "pontes" du PG et quelques "électrons libres" (comme moi-même et mon voisin, avec qui j'ai sympathisé - on va se revoir!). Le seul moment animé fut de mieux cerner le problème du vote FN dans certains quartiers ouvriers de la ville et certaines communes rurales tranquilles...
    Et on s'est tous, par conséquent, polarisés sur le duel promis Melenchon - Le Pen en "joueurs d'échecs"... avec tout le peuple français comme spectateurs !

    RépondreSupprimer