Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 11 mars 2012

Changer, reprendre les choses en main, oui on peut

En Allemagne, les ouvriers sont payés des clopinettes quand ils sont payés (chômage fort là aussi), et tout ce qui se fabrique se vend à l'export en Europe. C'est le "miracle" d'outre-Rhin. Le pays est en plein délabrement démographique. C'est assez "amusant".

En France, ce sont les usines qu'on exporte, mais aussi les bénéfices qui vont avec. C'est assez "amusant" là aussi. Double avantage pour les financiers-patrons. Expliquons. La Lorraine avait inventé un meilleur système de fabrication de l'acier. Avec cet acier les produits étaient meilleurs, plus solides. Très bien... pas pour tout le monde.

Maintenant les mêmes articles arrivent de Chine, d'Inde ou d'Indonésie, l'acier est moins bon, les produits un peu moins chers mais beaucoup moins solides. Comme on ne peut plus réparer (tout est soudé, collé, plus de vis, de rivets, de boulons et autres assemblages moins rapides à utiliser), il faut acheter à nouveau le matériel devenu inutile. C'est très intéressant... pour le financier-industriel.

Çà suffit ! La planète demande grâce, le citoyen devenu chômeur-consommateur-mouton aussi. Les mendiants se multiplient. Les restos du cœur s'essoufflent. Les banques alimentaires sont prises d'assaut. Bientôt, comme en Grèce où c'est devenu presque la règle, les enfants tomberont en classe faute de nourriture, voire mourront. C'est ce que l'on veut ? C'est ce que veut la majorité des français ?

Avec les candidats à la présidence de la Bande des Quatre, c'est ce qui se passera. Qui n'en est pas conscient ? Qui se croit préservé coûte que coûte ? Qui imagine que son emploi, sa retraite seront intouchés, quand l'exemple contraire saute aux yeux en Grèce ? Avec un régime du même genre, nous y viendrons un peu plus tard, mais nous y viendrons. L'argent ne manque pas en France : il n'y a jamais eu autant de milliardaires, voire de multimilliardaires. Selon le magazine Forbes, Bernard Arnault, PDG d'une industrie du luxe et de la futilité, aurait une fortune estimée à quarante milliards de dollars. Après un rapide calcul, placée à un pour cent cette fortune pourrait payer à la louche 18 000 personnes au SMIC (brut) rien qu'avec les intérêts.

Qui ne se sent pas révolté ? Qui ne voudrait pas que cela change ? Qui ne comprend pas qu'à terme c'est tout le monde, employés de firmes cossues en apparence, retraités ne voulant surtout aucun changement, qui risque d'en pâtir si le $¥$T€M actuel est pérennisé ? Qu'on se souvienne de la Grèce. Et quant aux plus pauvres, aux plus défavorisés, à l'occasion de conversations quand ils viennent quémander simplement de quoi donner à manger à leurs enfants, il faut les aider à relever la tête pour aller voter très bientôt pour une remise en cause de ce qui les tue. L'abstention est le plus chanceux des candidats, il faut que cela, aussi, change.

Debout, bon sang ! debout ! Le 18 nous reprenons la Bastille, les 22 avril et 6 mai nous ferons TOUS notre devoir pour changer de maître du jeu,  les 10 et 17 juin nous confirmerons en élisant NOS représentants, chargés de la mission de ramener dans notre pays une égalité acceptable.



4 commentaires:

  1. Très instructif, cette info sur la qualité de l'acier lorrain d'hier et des magouilles fric d'aujourd'hui.
    Quant à Bernard Arnault (et autres), va falloir qu'il passe à la casserole. Est-ce lui ou de ses pairs qui est si copain avec BHL, le "protecteur" du peuple libyen, bof !

    RépondreSupprimer
  2. Naguère un de mes proches avait coutume de rigoler des métaux de médiocre qualité. "C'est de l'acier américain : moitié fer et moitié chewing-gum".

    RépondreSupprimer
  3. Ce matin, sur Europe 1, Méluche en a parlé...
    Elkabbot a été un très bon chien de garde...
    Je vous donne le lien dans qqs instants ;o))

    RépondreSupprimer
  4. Voici la vidéo (le lien plutôt) de Mélenchon sur Europe 1 :
    http://www.europe1.fr/Radio/Podcasts/Semaine/

    RépondreSupprimer