Rechercher dans ce blog

mercredi 22 mai 2013

Les " #Occidentaux " vont-ils cesser de chatouiller la queue de l'Ours en #Syrie ?

Assawra nous rappelle ce que rabâchent les médias et les chefs d'États "occidentaux" : Pour
faire cesser le conflit de Syrie, il faut que Assad s'en aille.

Cette fois c'est William Hague, le ministre des Affaires Étrangères britannique qui se prête à cet exercice. Une autre fois ce sera l'administration US qui lancera l’admonestation. La pression est continuelle. D'ailleurs, plus loin dans le texte, on relève ce paragraphe symptomatique :
Le Premier ministre du Qatar cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani a estimé à l’instar de M. Hague, qu’un règlement "politique" du conflit était tributaire du départ du président Assad.

Allons-y. Réfléchissons. Supposons que Bachar el Assad parte. Que se passera-t-il ? La situation sera-t-elle assainie pour autant ?

Déjà, tous les mercenaires et autres "volontaires", parmi lesquels des français, vont-ils disparaître comme par un coup de baguette magique ? Bien simplet serait celui qui croirait à cette fable. Resteront en présence des hommes armés contre d'autres hommes armés. La situation risque même de se durcir.

L'exemple libyen est là pour donner des pistes. Les "spécialistes" étrangers vont être bien plus hardis, ce sont de véritables commandos US, français, britanniques qui s'efforceront d'investir, conquérir ou détruire les points clefs du pays. La porosité de la frontière turque, les conditions bien moins malaisées de circulation feront que c'est une marée qui va se précipiter.

Les droits des habitants seront-ils reconnus et défendus ? Là encore, la Libye démontre que ce sera le chaos. Une chape de plomb rendra toute information entrante ou sortante parfaitement aléatoire. La désinformation, la propagande vont s'en donner à cœur joie. L’État plus au sud en profitera pour gagner du terrain dans le Golan, en misant sur la débandade de l'armée.

Vulnérabilisé, l'Iran va appeler au secours la Russie, qui déjà voit d'un mauvais œil "les Occidentaux" lorgner sur son hinterland avec pour but de la fragiliser. De fortes mises en gardes émaneront de Moscou, avec raison. Seront-elles entendues ? Les précédentes ont pourtant été assez claires, à maintes reprises.

Il est assez clair que cette invasion - car il n'y a pas d'autre terme pour désigner cette ingérence dans un État souverain, même si celui-ci est contesté par... ceux qui ont intérêt à le déstabiliser - va aboutir à une situation encore plus explosive que l'affaire des missiles de Cuba, il y a cinquante ans.  Les (ir)responsables du 1600 Pennsylvania Ave et du 10 Downing St. se rendent-ils compte du danger, ou le minimisent-ils au point de continuer à avancer leurs pions ? C'est probablement Londres qui est le plus en pointe, comme pour l'invasion de l'Irak. La tentation de dominer n'est pas éteinte au cœur d'Albion.

Bachar el Assad n'est pas un saint. Ses adversaires ne le sont pas plus.  Ils n'ont aucune leçon à lui donner. La torture, ils connaissent au point d'en avoir fait un art. Pendant qu'il en est encore temps, il faudrait que les humains de bonne volonté leur enjoignent d'arrêter les frais avant que le monde entier ne disparaisse dans une apocalypse finale, celle qui plus que jamais n'a pas de vainqueur. Mieux vaut Assad ET des réformes, que la fin de toute vie.

11 commentaires:

  1. Dans le genre merdeux, voilà un bâton bien merdeux. Aux deux bouts... Le dilemme est simple. Ou bien reste en Syrie un gouvernement totalitaire. Ou bien il est remplacé par un autre gouvernement totalitaire qui ne vaudra pas mieux...

    Aujourd'hui la situation est épouvantable pour la population. Et demain la situation sera épouvantable pour la population.

    On a déjà eu l'Iran du Shah devenu l'Iran de l'ayatollah Khomeini dans le même registre... Et l'avenir va nous dire si Libye, Tunisie et autres ne suivent pas le même chemin.

    RépondreSupprimer
  2. Torture sous Ashad ? Et partout ailleurs ? Lui devait se débarrasser de ses futurs fossoyeurs = de vrais terroristes obscurantistes égorgeurs. Comme Kadhafi. C'était une question de survie... eva

    RépondreSupprimer
  3. Attention ! Les militants de gauche (abondamment désinformés) sont aux côtés de l'UMPS pour soutenir les guerres les + coloniales ! Bachar (mal entouré, certes) faisait tout ce qu'il pouvait pour que la Syrie avance vers la démocratie, loin d'être un dictateur il était aimé de son peuple, vivant en ville comme tous et allant SANS escorte ! Stop les falsifications ! Vidéo Arte pourtant pas tendre = Bachar à visage découvert
    http://www.dailymotion.com/video/xsq9jl_a-visage-decouvert-bashar-el-assad_webcam#.UZuuzm30m-c eva

    NB Ma vidéo = http://www.dailymotion.com/video/xttyh3_r-sistons-video-8-syrie-tout-ce-qu-on-ne-vous-dit-pas-sur-cette-guerre_news#.UZ0tOG30m-c (sur Bashar)

    NB Pour comprendre la REALITE du pouvoir en France, ma vidéo plébiscitée = http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news#.UZ0tpm30m-c

    RépondreSupprimer

  4. Où est passé le 2e commentaire que j'ai fait, plus précis ? Prière de le publier, il n'a rien de gênant ! eva

    RépondreSupprimer
  5. S'il n'est pas publié, je chercherai à nouveau les liens que je m'étais donné la peine de chercher pour prouver que Bashar n'est pas un dictateur mais un homme bien, à suivre je reviens plus tard voir, eva NB J'ai l'habitude (lorsque rarement je fais un commentaire)de venir voir ce qu'il devient, parfois à nouveau longtemps après NB Ce commentaire ne passe pas URL contient subitement "des caractères non autorisés", donc je publie sous anonyme. Ca fait un moment que j'essaie, tout ça parce que j'ai été censurée pour avoir donné 2 liens dont un d'Arte réhabilitant Bashar !

    RépondreSupprimer

  6. Voilà j'avais imprimé je ne m'étais pas méfiée en copiant-collant,je recopie donc à la main.

    Attention ! Les militants de gauche (abondamment désinformés) sont aux côtés de l'UMPS pour soutenir les guerres les + coloniales. Bashar mal entouré certes, faisait tout pour que la Syrie avance vers la démocratie, il était aimé de son peuple, vivait en ville et allait SANS escorte. Stop les falsifications !

    Vidéo Arte pourtant pas tendre http://www.dailymotion.com/video/xsq9jl_a-visage-decouvert-bashar-el-assad_webcam#from=embediframe, Bashar à visage découvert

    Ma vidéo = http://www.dailymotion.com/video/xttyh3_r-sistons-video-8-syrie-tout-ce-qu-on-ne-vous-dit-pas-sur-cette-guerre_news

    Pour comprendre la réalité du pouvoir en France, ma vidéo plébiscitée = http://www.dailymotion.com/video/xttyh3_r-sistons-video-8-syrie-tout-ce-qu-on-ne-vous-dit-pas-sur-cette-guerre_news

    Voilà j'ai encore du travail ça m'a pris une heure je me coucherai une heure + tard que prévu. Je suis de mauvais humeur pour ça et pour le fait que j'ai du ferrailler hier toute la journée sur Twitter avec les supporters de Droite des guerres coloniales (avec l'aide des terroristes égorgeurs), et je vois qu'à gauche, on pense comme à Droite. Triste ! Ainsi la gauche = la Droite. Vive le travail de désinfo des meRdias !

    eva je signe anonyme sinon encore encore le cirque pour être publiée http://chantaldupille.fr

    RépondreSupprimer
  7. Je suis fatiguée j'ai fait des erreurs, majuscule pour à Droite pas à Gauche, mauvais humeur sans e (mauvaise), et lien erroné pour la vidéo sur le DRAME de la France c'est un pays colonisé, voici le bon lien

    http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

    eva je signe en anonyme faute de mieux

    RépondreSupprimer

  8. Purée ! Encore un commentaire volatilisé, après celui-ci =
    Où est passé le 2e commentaire que j'ai fait, plus précis ? Prière de le publier, il n'a rien de gênant ! eva

    Celui-là j'ai eu le tort de l'écrire sans le sauvegarder ni l'imprimer. Ca me servira de leçon, je sauvegarderai désormais TOUT.

    Je disais entre autres que quand je fais un commentaire, ce qui est rare faute de temps, je reviens toujours vérifier s'il est publié après, puis souvent, bien plus tard, car des petits malins censurent plus tard.

    Bab doit être levé déjà (moi pas encore couchée j'ai perdu + d'une heure avec ce commentaire censuré) et il a du enlever entre temps ce commentaire là que je reconstitue en partie. Je repasserai plus tard.
    eva signé anonyme car quand je mets comme au début mes identifiants, le robot ne me publie pas, alors j'ai du après plusieurs essais infructueux me mettre en anonyme, eva http://chantaldupille.fr, à +

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour bonjour ! Merci Eva pour les commentaires ! Les liens nombreux ont fait qu'ils étaient "à valider". Je les laisse tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Le spécialiste étranger » Babelouest (c'est lui qui emploie ces termes pour qualifier d'autres que lui) reproche aux « occidentaux de chatouiller la queue de l'ours syrien », en titre parfaitement abscons... : cela commence mal. Et cela se termine encore plus mal : « Mieux vaut Assad ET des réformes que la fin de toute vie »... : autre phrase creuse, censée rallier l'opinion du bon sens (qui peut souhaiter la fin de toute vie?) au secours du dictateur Assad ET de SES réformes (quelles qu'elles soient?!)... : c'est du mauvais « Bouvard et Pécuchet !
      Je ne suis pas « un spécialiste étranger » de plus, à prétendre « savoir ce qu'il vaut mieux pour la Syrie »... Je ne suis qu'un vieil homme d'Occident qui fut bercé dans son enfance par la chaleur humaine de la société musulmane d’Égypte, meurtri déjà à l'époque par l'odieuse intervention occidentale, puis plus encore à ses 20-23 ans par l'odieuse guerre coloniale de son pays contre l'Algérie-Soeur...
      Je n'ai cessé depuis d'essayer de comprendre les soubresauts souffrants du monde arabo-musulman, autour du cancer géographique d'Israël en son sein fondamentalement. Soubresauts se compliquant beaucoup des rivalités chiites-sunnites, pseudo-religieuses et bien plus de pouvoirs régionaux : dès le Pakistan si artificiel de 1947 (avec à l'époque le Bengladesh !), tout a été fait , en complicité avec les « grandes puissances », pour que durent les guerres larvées, sociales-tribales ou de coalitions éphémères. Avec « plus-que-la-queue » de l'ours soviétique en Afghanistan, en long prélude sanglant à la longue saignée de l'aigle US actuel... Avec la contre-révolution des Ayatollahs iraniens volant la révolution sociale contre le dictateur du Shah d'Iran... Avec l'Irak massacrée par l'aigle US. Et, sur ses ruines, l'actuelle renaissance d'une aveugle guerre chiite-sunnite de pouvoirs...
      Avec, au proche-Orient, la création du Liban au dépend de la Syrie historique, vrai début du problème régional...

      ENFIN, depuis deux ans, réapparaît le «PRINTEMPS » des peuples arabes.
      Avec ses soubresauts meurtriers, ses échecs partiels, mais l'espoir révolutionnaire de Libération vraie : sociale...en Syrie désormais.
      Ce n'est pas là de la « Géopolitique de Spécialiste ». C'est de la tripe d'humain, souffrant tous les jours des meurtrissures de ses frères humains. Qui crie NON aux pseudos-spécialistes en salon, blabla-de-compromis dits « raisonnable »...

      Supprimer
    2. .
      Saluons le formidable commentaire de REM, pas seulement avec ses tripes, mais avec son vécu - et la réalité, qu'il rappelle opportunément en identifiant les VRAIES questions, merci, eva

      Supprimer