Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 20 juillet 2011

Les USA sont nés sur les bords du Clain

20 juillet 2011 08H47 
bataille poitiersPoitiers, samedi 25 octobre 732. On ne le saura jamais, mais peut-être ce jour-là fut-il le plus funeste pour le devenir de l'humanité. 

Victorieuse, l'Église Romaine, cette "secte qui a réussi" a considérablement pris le pas sur tout le séculier, sur la politique, sur l'éducation, sur la santé et le droit de faire ou ne pas faire tel ou tel soin. Malgré ses divisions, c'est elle qui a guidé de différentes façons l'invasion de toute l'Amérique, et l'extinction de centaines de civilisations, quand il ne s'agissait pas de génocides. C'est elle qui a pris pied en Afrique, pour faire passer "par la douceur" la colonisation, l'exploitation, l'extirpation de sagesses séculaires au nom de ses dogmes. C'est elle qui a continué en Extrême-Orient, avec plus ou moins de bonheur (Philippines, Australie).



On ne saura jamais de quelle façon, non, mais tout aurait été différent dans le monde, et la domination WASP, orgueilleuse et insensible, n'aurait certainement jamais eu lieu.



Je rappelle à ceux qui ne s'en souviennent plus qu'autrefois, avant l'invasion des Celtes, les habitants de notre pays étaient assez logiquement les frères de ceux du Maghreb actuel, avec une langue quasi identique. L'isthme de Tanger existait toujours, on allait à pied sec de part et d'autres. Le détroit de Djebel al Tariq, c'est tout récent en fait.



Pourrai-je conseiller à ceux qui veulent approfondir la question, cet ouvrage sorti en avril 2010 chez Perrin, "Abd er-Rahman contre Charles Martel" de Salah Guemriche....

7 commentaires:

  1. Entendre l'évocation de cette "secte qui a réussi" me met dans une rogne incroyable. Joli coup de poinçon !

    RépondreSupprimer
  2. avec ce genre de" révisionnisme" vous avez de l'avenir et des prédécesseurs.
    C'est consternant.

    RépondreSupprimer
  3. @ TG : Dommage que ce constat manque de détails. "Révisionnisme" ? Ah bon ?

    RépondreSupprimer
  4. "La secte qui a réussi" ..... vous avez mal compris l'auteur de cette phrase (vous le connaissez sûrement). C'est le même qui a dit "la France fille ainée de l'Eglise".

    Concernant la colonisation, merci de la rendre à son propriétaire, son inventeur : la Gôche.

    Quant à attribuer, à l'Eglise, des génocides, j'en rigole.

    RépondreSupprimer
  5. La colonisation ? Elle a commencé il y a des siècles sous d'autres formes bien sûr. Les hommes dits de gauche ont continué (j'insiste sur le mot "dits"). Quant aux religieux, s'ils n'ont pas forcément été toujours les auteurs de génocides, ils les ont "couverts" bien trop souvent.

    Pour la "réussite de la secte", je pense surtout à l'aspect pécuniaire. Mais aussi à l'aspect politique. Pour l'aspect spirituel, il ne m'intéresse nullement.

    RépondreSupprimer
  6. "C'est elle qui a pris pied en Afrique, pour faire passer "par la douceur" la colonisation, l'exploitation, l'extirpation de sagesses séculaires au nom de ses dogmes."

    J'adore le "c'est elle"... l'Islam, lui, c'est bien connu, s'est étendu très pacifiquement, en Afrique. Le sang n'a pas coulé, c'est bien connu.

    RépondreSupprimer
  7. Samson, le sang a toujours coulé en Afrique. Et l'esclavage a depuis très longtemps été un fléau, conséquences des guerres entre chefs. En revanche, le boulot des missionnaires a de tout temps été de faire passer la pilule de la colonisation, et de l'exploitation systématique.

    Les musulmans ont été prosélytes ? Oui, comme les autres. Mais c'était moins sournois.

    RépondreSupprimer